Etude de cas Google : Une culture d’entreprise à part

  Publié le 14.09.2020

Pour faire suite à l’article sur la culture d’entreprise on vous propose une étude de cas qui risque d’en intéresser plus d’un : Google ! Tout le monde a déjà entendu parler de la vie d’entreprise hors du commun qui règne chez Google. La plupart d’entre vous en rêve, mais qu’en est-il exactement. Nous allons nous pencher sur la question pour essayer de comprendre ce modèle de culture d’entreprise ultra développé.

 

Les valeurs

 

Google a été fondé en 1998 en plein cœur de la silicon valley. Son statut monopolistique lui a permis une ascension fulgurante. Pendant sa croissance, l’entreprise a compris tous les enjeux de la culture d’entreprise et a développé avec le temps un modèle unique que l’on cite à la fois comme exemple et comme contre-exemple de la vie d’entreprise idéale. Que l’on en parle en bien ou en mal, le cas Google est étudié dans le monde entier.

 

La culture d’entreprise Google repose sur des valeurs fondamentales qu’elle met en avant fièrement. Elles font partie intégrante de l’ADN de l’entreprise et Google leur consacre une communication très marquée. Une page web est consacrée uniquement à ces valeurs qui sont présentées comme les 10 commandements de Google. Cette communication peut provoquer des sentiments très contradictoires. La connotation sectaire est clairement présente mais ne rebute pas pour autant. Certains vont en rire, d’autres se révolter, d’autres encore seront admiratifs et envieux.

 

  1. Privilégiez l’utilisateur est le reste suivra
  2. Mieux vaut faire une seule chose et la faire bien
  3. Toujours plus vite
  4. La démocratie sur le Web fonctionne
  5. On peut avoir besoin de réponses à tout moment
  6. On peut gagner de l’argent sans vendre son âme au diable
  7. La masse d’informations continue de croître
  8. Le besoin d’information ne connaît pas de frontières
  9. On peut être sérieux sans porter de cravate
  10. On peut toujours faire mieux

Grâce à ses valeurs très fédératrices, difficile pour Google de ne pas trouver un candidat qui partage ces principes.

 

Les locaux

 

Vous avez très certainement déjà vu des images des locaux de Google. Les toboggans, les piscines à boules, les salles de siestes, ... N’importe qui rêverait de travailler dans une entreprise qui propose ce genre d’infrastructures. La déco très colorée et confortable tend à favoriser le travail d’équipe et à éveiller la créativité qui sommeille en chacun de ses employés.

Parmi les services proposés, on retrouve les repas gratuits pour tous les collaborateurs, des coiffeurs, des laveries, des salles de sport et piscine, des jeux vidéo, des massages, le transport entre le lieu de travail et la maison, et bien d’autres encore. C’est certainement bien plus que tout ce que vous pouviez imaginer d’une entreprise.

 

En proposant tous ces services Google incite ses employés à passer le plus de temps possible sur leur lieu de travail. L’entreprise réduit à néant tous leurs petits tracas du quotidien en leur proposant des solutions directement sur leur lieu de travail. Google pense à tout pour satisfaire tous les pans de leur vie. Santé, sport, alimentation, divertissement, corvées ménagères. En réduisant les petits soucis, les collaborateurs ont plus de temps de cerveau disponible pour leur travail.

Le temps par jour passé au travail est alors rallongé mais celui passé dans l’entreprise aussi. Google investi dans les infrastructures et avantages salariés pour éviter au maximum un turn over qui engendrerai des coûts de recrutement bien supérieur.

 

Le personnel

 

Comme vous pouvez l’imaginer, Google reçoit énormément de CV. La culture d’entreprise étant au centre du travail chez Google, les dirigeants recherchent avant tout des personnes qui partagent les valeurs de l’entreprise et qui sauront s’intégrer facilement. C’est pourquoi les soft skills sont au moins aussi importants, sinon plus, que les hard skills.

 

Si le candidat veut avoir une chance d’être lu, il est impératif de mettre en avant les soft skills sur son CV. Les compétences techniques chez google passent au second plan. Si les soft skills ne matchent pas, les hard skills ne seront même pas étudiés.

 

Outre le recrutement, les employés de chez Google se voient proposer 20% de leurs temps dédiés aux side projects. Google souhaite valoriser la confiance en soi en laissant ses collaborateurs travailler sur des projets qui leurs tiennent à cœur même si ces derniers n’ont pas de rapport avec leur travail. Ce système développe la créativité et favorise l’évolution du personnel. Cet aménagement n’est pas absolument pas une perte de temps pour l’entreprise, bien au contraire, puisqu’il a permis de voir naître de nombreux succès comme Gmail ou encore GoogleNews.

 

Autres avantages

 

Chez Google, la culture d’entreprise ne s’arrête pas là. Le simple fait d’y travailler permet à ses employés de renforcer la confiance en soi puisqu’ils font partie des 0,2% à avoir été embauchés. Ils font partie de l’élite. De plus, ils ont un statut privilégié qui les fait se sentir important. Ils ont l’impression de vivre dans le futur grâce à la mise à disposition d’outils et de technologies si innovantes qu’elles n’ont pas encore été révélées au grand public.

 

Les collaborateurs ont également à leur disposition ce qu’ils appellent la techshop. Ouvert h24 et 7j/7, des développeurs, des logiciels et du matériel informatique sont à la disposition de tous les employés.

L’environnement de travail optimisé au maximum se mixe parfaitement avec la liberté et le confort de la maison. Les animaux domestiques sont les bienvenues par exemple. Google ne manque pas de récompenser ses employés quand ils font du bon travail. Ce n’est donc pas rare de recevoir un bon pour un massage pour les féliciter.

 

En dehors du travail, Google propose du temps supplémentaire aux vacances pour exercer ses passions. Les nouveaux parents disposent de plus de temps de congés maternité et paternité que dans une entreprise classique. Et si un employé décède pendant son contrat chez Google, son mari ou sa femme et ses enfants continueront de percevoir le salaire pendant 10 ans.

 

Après avoir parlé de tout ça, on peut se dire que Google n’a rien oublié dans le développement de sa culture d’entreprise. Mais tout cela est-il vraiment une bonne chose ?

 

 

Une culture d’entreprise malsaine ?

 

 La culture d’entreprise est un élément essentiel à développer. Il s’agit de diffuser les valeurs de l’entreprise, de favoriser le bien-être de ses employés dans le but de promulguer une bonne image de l’entreprise et d’accroitre la productivité de ses collaborateurs. Des employés heureux, c’est une entreprise en bonne santé. Et ça, Google l’a bien compris. Mais est ce que trop de culture d’entreprise tue la culture d’entreprise ?

Poussée à l’extrême, la culture d’entreprise Google peut paraître malsaine pour certains. Des témoignages d’employés et l’image qu’elle véhicule avec tous ces services donnent une illusion de secte. Mais une secte dont tout le monde veut faire partie. Cependant la prison dorée offerte aux employés de Google les enferme dans leur environnement professionnel qui leur propose tous les avantages de la maison et de l’extérieur. Les employés pourraient vivre dans les locaux de leur entreprise. Le décloisonnement total entre vie professionnelle et vie personnelle peut avoir des effets néfastes sur la vie intime des employés.

 

Même si l’ensemble des infrastructures et services font rêver, il est important de voir l’aspect philosophie et tout ce que cela implique. Peut-ont dire que les employés sont manipulés pour passer plus de temps au travail ? La liberté offerte aux collaborateurs favorise la créativité et l’épanouissement professionnel mais à quel prix ?

 

Ce qui est sûr c’est que le cas Google n’a pas fini de faire débat. 

 

 

Sources :

 

https://www.magicoffice.io/la-culture-d-entreprise-de-google-passee-a-la-loupe

 

http://www.recrutons.fr/google-pourquoi-salaries-aiment-y-travailler.html

 

https://www.lefigaro.fr/decideurs/vie-bureau/2018/12/01/33008-20181201ARTFIG00013-google-management-vie-de-bureau-carriere-des-employes-racontent.php

 

https://www.edwardcage.pro/blog/travailler-chez-google-une-ironie-de-la-liberte.html