Capter l’attention de son auditoire lors d’une prise de parole n’est pas chose facile. Que ce soit lors d’un entretien d’embauche, ou d’un exposé devant son équipe pour présenter un projet, ou encore lors d’une simple prise de parole pour rappeler un objectif à atteindre, expliciter un point,  poser une question ou donner son avis nécessite un peu d’entraînement, si on veut être écouté !

Nous allons vous donner 5 conseils pour vous aider à progresser de manière générale dans cet exercice de rhétorique.

 1) Posez les règles de votre intervention et annoncez votre plan

Dans le cas d’un exposé ou d’une prise de parole un peu longue, il est important de respecter quelques règles de base qui assureront le bon déroulé de votre propos.

– dites si vous autorisez les personnes à vous interrompre par des questions ou demandez au contraire de réserver (en les notant pour ne pas les oublier) ces questions à la fin de l’intervention

– utilisez un vocabulaire précis mais encouragez les personnes à vous demander d’expliciter un terme si elles ne le comprennent pas

– adaptez votre débit (mieux vaut parler lentement) et distinctement.

– respecter strictement le temps imparti et définissez au départ avec l’auditoire le moment et la durée de la pause s’il en est une

Entrez ensuite dans le vif du sujet, en annonçant le plan de votre intervention (brève description de quelques étapes) puis demander à votre auditoire si tout est clair.

Ce sera l’occasion de préciser ou clarifier quelque chose, avant de se lancer ! Vous éviterez beaucoup d’incompréhension.

 

2) Variez votre expression et utilisez le silence

Lorsque nous parlons devant une assemblée, qu’elle soit petite ou grande, l’envie est parfois grande d’aller au plus vite, sans prendre le temps de respirer, ni d’observer ou d’écouter les personnes qui sont en face de nous. Le plus souvent parce que nous ne sommes pas à l’aise et nous sentons anxieux ou stressés.

Avant de commencer, n’ayez pas peur de prendre le temps nécessaire afin de vous assurer que votre public est prêt à vous écouter. Puis tout au long de votre discours, jouez sur des registres et rythmes différents : marquer un temps de silence, baisser ou changer son intonation, rythmer son propos (en évitant un flux monocorde ininterrompu) peuvent soutenir efficacement l’attention et l’intérêt de votre public. Une entrée en matière dynamique peut aussi capter sa pleine attention dès l’introduction.

Au fil de votre intervention, soyez toujours attentif à la qualité d’écoute que vous recevez. Afin de vous y adapter et d’ajuster tranquillement votre discours en conséquence. L’auditoire se sentira pris en compte et il en sera d’autant plus bienveillant.

Cela fonctionne aussi lors d’un entretien d’embauche ; si le candidat commence son discours sans attendre que le recruteur soit concentré et prêt à l’écouter, cela peut lui être défavorable. S’il déroule tout son exposé sans remarquer les réactions qu’il suscite, voire sans s’y adapter au besoin, ce ne sera pas à son avantage.

 

Deux collaborateurs qui travaillent devant leur ordinateur. Ils n'ont pas de bouches

3) Adaptez- vous à votre auditoire

Vous devez connaître la nature du public auquel vous vous adressez. Leurs métiers, leurs fonctions, leurs formations de base, si ce sont des collègues de proximité ou un regroupement régional ou national de quelques experts spécialisés changera évidemment votre entrée en matière et les contenus que vous choisirez de développer.

Si vous faites une intervention courte devant vos collaborateurs déjà vus le matin même autour d’un café, inutile de commencer votre discours par « bonjour » ! Par contre, si cet auditoire est familier, n’hésitez pas à personnaliser votre intervention en nommant certains de vos collaborateurs. Le groupe se sentira impliqué et sera plus investi par votre discours.

Si au contraire vous connaissez peu votre auditoire, n’hésitez pas à vous assurer de la bonne compréhension de votre propos, quitte à reformuler, expliciter, voire intégrer et utiliser une information nouvelle qu’une de ces personnes pourrait vous donner en cours d’exposé. Cela témoignera de votre capacité d’adaptation et d’écoute d’autrui.

4) Soyez conscient de votre gestuelle et travaillez-la

 La gestuelle est un langage puissant qui en dit long. Elle peut être un atout si elle est bien utilisée et complémentaire à votre parole.

Soyez donc attentif à la cohérence de votre intervention. Pour capter l’attention, votre discours doit se synchroniser logiquement avec votre gestuelle.

Prenons l’exemple du manager qui doit présenter les chiffres de la semaine à ses collaborateurs. Comment le croire si celui-ci exprime sa satisfaction avec des mots tout en regardant ses pieds, ou encore s’il répond positivement à la demande d’un des collaborateurs, avec un hochement de tête dubitatif … ?

A cet effet, improviser et répéter son intervention devant un miroir ou mieux encore devant des proches avec lesquels on se sent en confiance permet de repérer très rapidement ses défauts de langage ainsi que les micro-expressions ou gestes qui pourraient   desservir son exposé.

 

5) Soyez Vrai

Enfin, pour capter l’attention de votre auditoire, soyez vrais. Jouer un rôle risque de faire perdre l’attention de votre public.

Pour ce faire, ayez confiance en vous, en vos choix, justifiez les honnêtement et sérieusement (avec des arguments), admettez vos erreurs le cas échéant, proposez des chemins alternatifs, suggérez des solutions, bref, impliquezvous de manière à ce que votre auditoire sache et sente que vous donnez le meilleur de vous-même, avec force et conviction.  

 

BONUS

Si vous avez envie de performer en tant que manager, nous vous proposons « Witskills », une analyse personnalisée qui s’appuie sur vos softskills et qui vous aidera à être encore plus performant.

 

Derniers articles

ARTICLES

Qu’est ce qui rend une équipe efficace ?

Manager peut être un vrai casse-tête…Pourquoi telle équipe arrive t’elle à atteindre les objectifs et pas une autre ?.Qu’est-ce qui fait qu’une équipe de travail est, ou n’est pas, performante et efficiente ? Quels sont les facteurs à prendre en compte pour obtenir plus de résultat ?

read more

7 idées reçues sur le recrutement

Chercher un emploi est un travail à part entière. Cela nécessite de l’énergie, de l’organisation, de la confiance, un peu de temps et de pugnacité aussi. N’hésitez pas à vous faire aider car nous pouvons vous faire gagner beaucoup de temps et vous trouver un poste sur- mesure dans lequel vous vous épanouirez.

read more

N’avez-vous pas de préjugés ?

Certaines idées reçues circulent autour des cabinets de recrutement, nous les entendons trop souvent. Et vous, quelles sont vos conceptions sur ce métier ? N’avez-vous pas de préjugés ?
Nous allons répondre à 4 de ces idées reçues..

read more