Rechercher un emploi est un vrai travail à temps plein ! Le plus difficile est d’obtenir un entretien d’embauche. La concurrence dans certains domaines est rude, il faut donc se démarquer pour susciter l’intérêt d’un recruteur en très peu de temps. Mais comment y parvenir ?

Nous allons vous donner  5 conseils pour éveiller l’intérêt des recruteurs.

 1) Soyez actifs sur les réseaux, principalement sur le réseau social professionnel Linkedin.

Travailler sa page Linkedin est primordial pour être visible des recruteurs ; déposez une photo professionnelle récente, celle-ci doit inspirer confiance et sérieux mais également de la sympathie, un profil avec un visage ouvert et souriant à 75% plus de chance d’être regardé qu’un visage fermé.

« Punchez » votre résumé pour qu’il soit attractif.  Commentez et likez des posts qui sont en rapport avec votre recherche actuelle de poste. Sollicitez votre réseau pour leur demander des recommandations.

Nous  vous donnons  en plus une astuce des experts Linkedin : si vous voulez connaitre votre score de visibilité et identifier vos axes d’améliorations, renseignez en barre d’information l’adresse suivante :  www.linkedin.com/sales/ssi.

Vous obtiendrez votre score de visibilité ainsi que 4 composants sur lesquels il faut travailler afin d’accroître votre visibilité.

 

2) N’ hésitez pas à postuler à des offres d’emploi auxquelles vous correspondez au moins à 50 à 70% des compétences et expériences demandées.

Pourquoi ? Lorsque les recruteurs et les RH rédigent une annonce, ils veulent susciter l’intérêt des candidats. En terme «  marketing », les recruteurs écrivent l’annonce d’un candidat idéal dit  « licorne » qui n’existe pas, le but ici étant d’attirer les meilleurs candidats à travailler dans leur entreprise.

Alors, n’attendez pas de correspondre à 100% à la description d’emploi pour postuler à une offre et ainsi optimiser vos chances d’obtenir un entretien en sachant que , d’après l’étude de TravailSuisse, un candidat décroche un job après avoir passé en moyenne 5 entretiens d’embauche.

 

Deux collaborateurs qui travaillent devant leur ordinateur. Ils n'ont pas de bouches

3) Faites appel à un cabinet de recrutement.

Beaucoup d’idées reçues tournent à tort autour des cabinets de recrutement. Par exemple : si un candidat passe par un cabinet de recrutement c’est un risque de plus pour lui que son dossier soit écarté ou sa candidature  refusée, et bien c’est faux.

Un cabinet de recrutement comme Wit Partners a une relation privilégiée avec les entreprises qui recrutent, il connait l’environnement et les équipes de travail de l’entreprise.

Passer par un cabinet de recrutement apporte une légitimité supplémentaire auprès des entreprises qui recrutent, car le cabinet  a déjà fait passer des entretiens d’embauche en interne, afin d’affiner les profils recherchés, son but étant  de proposer le meilleur  candidat  possible, correspondant au plus près aux  attentes de l’entreprise.

Une autre  idée-reçue est  de croire que le candidat aurait un meilleur suivi de son dossier s’il postule directement auprès de l’entreprise.

Sachez que tout au long du processus de recrutement, le candidat a une relation privilégiée avec le recruteur du cabinet qu’il peut contacter à tout moment, c’est un soutien personnalisé complémentaire. De plus, ce cabinet relance de manière régulière les entreprises sollicitées pour leurs candidats.

 

 

4)  Travaillez votre CV et mettez en avant vos soft skills.

C’est un « plus » pour capter l’intérêt des entreprises et leur donner envie de vous rencontrer en vous faisant passer un premier entretien d’embauche.

62% des recruteurs préfèrent visionner les CV en une seule page. En effet, ils accordent 30 à 60 secondes d’attention à chaque CV selon l’étude du canton de Genève ; 78%  éliminent les CV jugés trop brouillons ou pas assez lisibles et non explicites. Inversement, les recruteurs favorisent les CV qui présentent des expériences étayées et chiffrées (87%) et ils apprécient les CV bien designés (60%) c’est-à-dire une mise en page moderne et attrayante.

 

Les soft skills, qui sont les compétences humaines et comportementales sont jugées très importantes pour 87% des recruteurs interrogés. Mais quelles soft skills en particulier ? Pour les recruteurs ,il s’agit de l’esprit d’équipe (57%), de l’adaptation (40%) et de l’autonomie (32%).

Pour vous aider à travailler sur vos soft skills, nous vous proposons une analyse de personnalité « witskills » ; celle-ci  vous donnera  tous les moyens pour partir à la conquête du marché, car vous apprendrez à mieux vous connaitre et pourrez travailler sur des axes d’amélioration avec l’aide d’un conseiller.

5)  Ecrivez une lettre de motivation.

Paradoxalement, 50% des recruteurs interrogés disent ne pas lire la lettre de motivation. Pourquoi ? 70% des recruteurs interrogés observent que les lettres de motivations n’apportent rien de plus, voire même desservent le CV.

Pourtant, une bonne lettre de motivation peut faire la différence. Si celle-ci ne reprend pas mot à mot le CV, elle apporte des informations complémentaires importantes sur vos réelles motivations. C’est ici par exemple  que vous pouvez approfondir vos soft skills pour donner envie au recruteur de faire votre connaissance, cela lui donnera également de la matière pour préparer ou orienter son entretien avec vous.

Si vous n’avez pas le temps, nous vous conseillons de vous abstenir de faire une lettre de motivation , cela pourrait vous desservir.

 

Vous souhaitez nous contacter ? Rien de plus simple c’est par ici !

Derniers articles

ARTICLES

Qu’est ce qui rend une équipe efficace ?

Manager peut être un vrai casse-tête…Pourquoi telle équipe arrive t’elle à atteindre les objectifs et pas une autre ?.Qu’est-ce qui fait qu’une équipe de travail est, ou n’est pas, performante et efficiente ? Quels sont les facteurs à prendre en compte pour obtenir plus de résultat ?

read more

7 idées reçues sur le recrutement

Chercher un emploi est un travail à part entière. Cela nécessite de l’énergie, de l’organisation, de la confiance, un peu de temps et de pugnacité aussi. N’hésitez pas à vous faire aider car nous pouvons vous faire gagner beaucoup de temps et vous trouver un poste sur- mesure dans lequel vous vous épanouirez.

read more

N’avez-vous pas de préjugés ?

Certaines idées reçues circulent autour des cabinets de recrutement, nous les entendons trop souvent. Et vous, quelles sont vos conceptions sur ce métier ? N’avez-vous pas de préjugés ?
Nous allons répondre à 4 de ces idées reçues..

read more