Le télétravail hier, aujourd’hui et demain ?

 

 Avec la crise sanitaire, les entreprises du monde entier se sont vu imposer le télétravail pour les employés comme les dirigeants. Impossible pour un grand nombre de corps de métier, le télétravail reste une option tout à fait praticable dans le secteur tertiaire.

Même si cette pratique n’est pas nouvelle pour tout le monde, le home office à 100% a nécessité une toute nouvelle organisation pour les entreprises. Les différents métiers ont du s’adapter au télétravail de façon à ne rien perdre de la productivité de leur activité. Les entreprises prises au dépourvu ont fait face à une situation à laquelle elles n’étaient pas préparées. Le confinement à donc été une véritable épreuve du feu pour ces dernières. 

 

Le confinement terminé, le mot « télétravail » reste dans toutes les bouches. En Suisse, le home office était assez rare avant l’arrivée du COVID19 avec seulement 24,6 % des employés en télétravail occasionnel, c’est à dire au moins une fois par mois, et 3% en télétravail habituel soit sur plus de 50% de leur activité ( office fédéral de la statistique ). Une enquête du Colombus Consulting réalisée sur plus de 1000 personnes a révélé que 80% des actifs souhaitent avoir des options de télétravail plus courantes dans leur entreprise. 

Les employés ne sont pas les seuls à se poser la question. Les patrons réfléchissent également aux avantages que le télétravail peut apporter à leur entreprise. 

Quel avenir pour le télétravail ? 

Le télétravail à 100% à été une expérience inédite pour la grande majorité des entreprises. Certains ont vu l’occasion de tirer parti de cette situation, alors que d’autres n’ont pas du tout apprécié l’expérience. Malgré les avis divergents, le sujet du télétravail est devenu un véritable débat d’actualité. 

Dans le secteur tertiaire, ce modèle à su présenter des avantages non négligeables qui poussent les dirigeants à se questionner sur la normalisation du home office. L’efficacité et la productivité des employés comme des managers ont été décuplées. Travailler au calme sans être dérangé par les collègues, comme c’est souvent le cas dans les bureaux, permet une concentration accrue et donc plus de travail effectué. Les meetings et échanges nécessaires se font très facilement grâce à un panel d’outils informatiques à disposition. Les entreprises n’ont alors qu’a choisir le plus adapté à leurs méthodes de travail. Le secret d’un télétravail réussi réside dans l’organisation. Il faut planifier les réunions et les tâches à effectuer. 

Même si les patrons n’envisagent pas un télétravail à 100% dans leur entreprise, il est fortement probable de voir émerger des options de home office plus fréquentes pour les employés.  

Une minorité d’entreprises reste frileuse face à ce nouveau modèle. Elles craignent que les employés ne soient plus réellement intégrés à l’entreprise. Ils seraient alors moins concernés car moins impliqués dans la vie d’entreprise. 

Alors bien que le télétravail n’ait rien de nouveau, va-t’il devenir une pratique plus courante dans les entreprises du tertiaire? Le débat reste ouvert. 

Le télétravail

Comment trouver son rythme en télétravail 

Le télétravail pour les employés est en général accueilli avec joie. Mais attention, travailler à la maison peut s’avérer dangereux. Il ne s’agit pas de se laisser aller et d’être moins efficace qu’a l’ordinaire. Le piège dans ce modèle est d’éliminer ainsi le cadre de travail. La collision entre l’espace personnel et l’activité professionnelle peut entrainer un conflit si le télétravail est mal géré. Ce n’est pas toujours simple, mais le travailleur doit s’imposer des règles adaptées à son environnement. Si l’on est seul ou avec des enfants, le rythme de la journée va différer. Il est donc important de garder une certaine rigueur.  

  • – La première chose est d’aménager un espace home office afin d’avoir un cadre de travail et le confort nécessaire pour travailler sans se perdre dans ses dossiers ou bien avoir une mauvaise posture. L’idéal est bien sûr d’avoir un bureau mais une table de salon peut aussi faire l’affaire.

 

  • – Pour faciliter la transition entre travail et intimité, il existe du mobilier et des accessoires modulables et déplaçables. 

– Il est important de ne pas tomber dans le piège du confort de la maison. Pour avoir l’esprit totalement au travail, il est nécessaire de garder sa routine. Se lever, se doucher et s’habiller tous les matins. 

– Le fait de travailler chacun de son côté ne doit pas isoler pour autant. Il faut continuer à faire des pauses café même à distance avec ses collègues de travail pour conserver et favoriser la cohésion d’équipe. 

– La possibilité d’aménager son temps de travail de façon plus flexible doit se faire de façon étudiée. Il est nécessaire de préserver les plages horaires fixes pour les éventuels meetings. Le reste du temps peut être géré en fonction de sa vie personnelle tant que le travail est fait. Pour cela, il faut fonctionner par objectif. S’assigner une ou plusieurs tâches à effectuer dans la journée. Planifier ainsi son travail permet de gérer à la fois sa vie professionnelle et personnelle de manière souple sans perdre en productivité pour autant. 

– Enfin, il faut savoir s’arrêter. Le temps de travail doit être parfaitement cloisonné pour ne pas empiéter sur la vie personnelle. 

En respectant ces quelques règles essentielles, le télétravail présente de nombreux avantages autant professionnels que personnels. Le tout est de s’organiser. 

En bref

Le télétravail imposé pendant le confinement de la crise sanitaire à ouvert de nouvelles perspectives dans le monde du travail. Chacun à du s’adapter à ce nouveau rythme de travail autant pour les employés que pour les dirigeants et un nouveau modèle sur le marché du travail s’est ainsi profilé. Les entreprises l’ont essayé et beaucoup l’ont adopté. Le 100 % home office était, bien sûr, une situation particulière mais les patrons ont pu discerner les avantages de ce modèle et pensent à le proposer de façon beaucoup plus fréquente et récurrente qu’auparavant. Le bien-être des employés allié à une bonne organisation permet de décupler la productivité pour le plus grand plaisir de l’entreprise. Cependant, tous les patrons s’accordent à dire qu’il faut tout de même préserver la vie d’entreprise et trouver ainsi le juste équilibre avec le télétravail. 

De plus, la situation sanitaire imprévisible n’exclut pas un retour partiel ou complet en télétravail. Alors que l’on soit pour ou contre, le télétravail risque bien de devenir le nouveau modèle prédominant dans le marché du travail.

Derniers articles

ARTICLES

No Results Found

The page you requested could not be found. Try refining your search, or use the navigation above to locate the post.